prise en charge acupuncture

Comprendre la Prise en charge de l’Acupuncture

L’acupuncture fait partie des médecines douces souvent prises en charge par les mutuelles si vous consultez un médecin-acupuncteur non-conventionné. Les adhérents à une complémentaire santé disposent en effet de forfaits bien-être leur permettant d’être remboursés en totalité ou en partie pour une ou plusieurs séances d’acupuncture. Nos conseils pour mieux comprendre la prise en charge acupuncture.

Le remboursement de l’acupuncture par la Sécurité sociale

L’acupuncture peut-être remboursée par la Sécurité sociale, seulement si vous consultez un médecin conventionné. Dans ce cas précis, la Sécurité sociale prend en charge 70 % du tarif de convention qui s’élève à 25 € en 2020 et la mutuelle rembourse les 30 % restants (ticket modérateur).

Les tarif de convention est fixé par la Sécurité sociale. Il ne faut pas le confondre avec le tarif de la séance d’acupuncture qui peut être plus élevé (dépassements d’honoraires). Si votre médecin-acupuncteur pratique des dépassements d’honoraires, votre mutuelle peut aussi les prendre en charge à hauteur du niveau de couverture de votre garantie “soins courants”.

Bien qu’il existe des médecins-acupuncteurs conventionnés, ces derniers demeurent peu nombreux alors la plupart des acupuncteurs se positionnent sur les médecines douces.

Prise en charge de l’acupuncture hors médecins-conventionnés

Les séances effectuées chez des acupuncteurs qui ne sont pas des médecins conventionnés ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale. Néanmoins, depuis quelques années, les médecines douces ont connu un nouvel essor et les mutuelles ont pris conscience de ce besoin de mieux les prendre en charge. L’acupuncture est ainsi aujourd’hui de plus en plus présente dans les garanties bien-être des complémentaires santé.

Ma mutuelle prend-elle en charge l’acupuncture ?

Bien que de plus en plus de mutuelles incluent l’acupuncture dans leursforfaits bien-être, pensez à vérifier si c’est le cas pour la vôtre. Pour ce faire, consultez le tableau des garanties de votre complémentaire santé. Il comporte plusieurs parties dont le “forfait bien-être” nommé peut-être aussi “bien-être et prévention”. C’est dans cette partie que vous trouverez la liste des médecines douces remboursées par votre mutuelle (ou en notes de bas de page). Si l’acupuncture est mentionnée, alors vous serez remboursé (partiellement ou intégralement) pour vos séances. Si vous n’avez pas accès à ce tableau, contactez votre mutuelle afin de le recevoir à nouveau ou pour demander si l’acupunture est prise en charge dans votre formule.

Remboursement de l’acupuncture avec le forfait médecines douces de la mutuelle

Si l’acupuncture est indiquée dans la liste des médecines douces remboursées par votre mutuelle, elle n’est pas forcément intégralement prise en charge. Le forfait médecines douces est valable pour vos séances ou consultations, toutes disciplines confondues. Il existe aussi 2 types de forfaits :

  • le premier est un montant fixe et annuel à utilisation libre ;
  • le second est un montant comprenant des limitations par acte ou des plafonds de remboursement par acte.

Prenons 2 exemples de dépenses annuelles en médecines douces pour mieux comprendre le remboursement de l’acupuncture avec de tels forfaits.

Exemple 1 de prise en charge Acupuncture :

Avec sa mutuelle, Marie dispose d’un forfait annuel de 150 € à utilisation libre pour l’ostéopathie, l’acupuncture, la podologie et la chiropraxie.

Au cours de l’année et dans l’ordre chronologique, elle se rend :

  • 1 fois chez l’ostéopathe facturant 50€/acte,
  • 2 fois chez l’acupuncteur facturant 60€/acte,
  • 1 fois chez le podologue à 30 € la consultation.

Après la séance d’ostéopathie (50 €), il reste 100 € de forfait à Marie. Par conséquent, la première séance d’acupuncture lui sera remboursée intégralement (60 €). En revanche, pour la seconde séance, il ne restera plus que 40 € de forfait à Marie et elle devra donc payer 20 € de sa poche. Le podologue ne sera pas pris en charge, car le forfait de 150 € aura été consommé avant.

Exemple 2 de prise en charge Acupuncture :

Avec sa mutuelle, Paul dispose d’un forfait annuel de 200 € limité à 5 séances par an remboursées jusqu’à 40 € par séance. L’ostéopathie, l’acupuncture, la podologie et la chiropraxie sont incluses.

Au cours de l’année et dans l’ordre chronologique, Paul consulte :

  • 3 fois un acupuncteur au tarif de 50 € la séance, soit : la mutuelle rembourse 40 € à Paul pour chaque séance et il lui reste 10 € à sa charge à chaque fois. Il a donc consommé 3 séances sur 5 et 120 € sur son forfait médecines douces,
  • 1 fois le podologue facturé 35 € la séance : la mutuelle rembourse la totalité de la séance. Paul a consommé 1 séance de plus sur son forfait, soit 4 sur 5,
  • 2 fois le chiropracteur à 60 €/séance, soit : 1 séance est prise en charge à hauteur de 40 € par la mutuelle et Paul à 20 € de reste à charge. La seconde séance n’est pas prise en charge par la mutuelle car la limite des 5 séances du forfait est dépassée.

Paul a consommé les 5 séances prévues dans son forfait médecines douces. Il a été remboursé à hauteur de 195 € sur 200 € (les 5 € étant perdus du fait du nombre de séances limitées). S’il avait voulu mieux utiliser son forfait bien-être, il aurait pu ne pas demander le remboursement du podologue et aurait alors été remboursé 2 fois 40 € pour ses 2 séances chez le chiropracteur. Les 200 € de forfait auraient alors été intégralement consommés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.